Tonino Benacquista

  • Toutes les histoires d'amour ont été racontées, sauf une Nouv.

    Où donc est passé Léo?
    Son entourage s'interroge sur le mystère de sa disparition. Qui était-il vraiment? Que fuyait-il? S'il vit toujours, où est-il allé se perdre?
    Nul ne se doute que, pour trouver des réponses à ses propres questionnements, Léo s'est réfugié derrière le miroir. Il vit désormais dans un autre monde, celui des séries télévisées, où tout fait écho, à sa mémoire comme à ses rêveries.
    Vingt ans après le succès de Saga, Tonino Benacquista nous rappelle que seule la fiction a le pouvoir de réparer le réel.

  • Saga

    Tonino Benacquista

    Nous étions quatre : Louis avait usé sa vie à Cinecittá, Jérôme voulait conquérir Hollywood, Mathilde avait écrit en vain trente-deux romans d'amour, et moi, Marco, j'aurais fait n'importe quoi - mais n'importe quoi ! - pour devenir scénariste. Même écrire un feuilleton que personne ne verrait jamais. « Saga », c'était le titre.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Malavita

    Tonino Benacquista

    Une famille d'Américains s'installe à Cholong-sur-Avre, en Normandie. Fred, le père, se prétend écrivain et prépare un livre sur le Débarquement. Maggie, la mère, est bénévole dans une association caritative et se surpasse dans la préparation des barbecues. Belle, la fille, fait honneur à son prénom. Warren enfin a su se rendre indispensable pour tout et auprès de tous. Une famille apparemment comme les autres, en somme.
    Une chose est sûre, s'ils emménagent dans votre quartier, fuyez sans vous retourner...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Romanesque

    Tonino Benacquista

    «On demanda aux amants si l'un voulait de l'autre, si l'autre voulait de l'un, et le oui qu'on leur arracha leur parut bien impuissant à décrire ce que contenait déjà leur coeur : un royaume entier».

    Un couple en cavale se rend dans un théâtre, au risque de se faire arrêter, pour y voir jouer un classique : Les mariés malgré eux. La pièce raconte comment, au Moyen Âge, un braconnier et une glaneuse éperdument amoureux refusent de se soumettre aux lois de la communauté. Là où les amants d'antan ont échoué, ceux d'aujourd'hui sont prêts à affronter tous les périls et à traverser les continents pour vivre leur passion au grand jour.

    Tonino Benacquista livre un roman d'aventures haletant et drôle qui interroge la manière dont se transmettent les légendes : l'essence même du romanesque.

  • On retrouve ici les quatre héros de Malavita, l'inénarrable famille Blake. Repenti de la mafia new-yorkaise, Blake, rebaptisé Wayne, a obtenu la protection du FBI, et s'est installé en France avec les siens sous la surveillance tatillonne d'un ange gardien légèrement dépressif. L'ancien gangster a trouvé dans l'inépuisable réservoir d'anecdotes de sa première vie la matière de quelques thrillers à succès. Tout se passerait pour le mieux si la cellule familiale n'était pas emportée dans la tourmente des remises en cause existentielles... Les enfants traversent une adolescence compliquée, l'épouse fidèle a décidé de s'émanciper, et l'auteur de best-sellers, soudain seul face à lui-même, est en proie aux affres de la création littéraire. Des problèmes ordinaires, somme toute, pour une famille qui ne l'est pas... Ils seront résolus de la façon la plus diabolique et la plus hilarante qui soit.

  • Qui n'a jamais eu envie de devenir « quelqu'un d'autre » ?
    Celui que l'on a toujours voulu être ? Celui qui n'aurait pas abandonné, en cours de route, ses rêves et ses désirs ?
    Un soir, dans un bar, deux inconnus se lancent un pari. Ils se donnent trois ans, pas un jour de plus, pour devenir cet « autre ».
    Mais on ne devient pas quelqu'un d'autre impunément. On risque, pour le pire et le meilleur, de se trouver soi-même.
    Un chassé-croisé palpitant qui conjugue humour et suspense.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ce volume contient :
    La Maldonne des sleepings - Les Morsures de l'aube - Trois carrés rouges sur fond noir - La Commedia des ratés.

    Quatre aventures d'un même personnage, Antoine. Parfois double romanesque de l'auteur, parfois pure fiction, souvent plus italien qu'il ne le voudrait, il balade son humour cinglant, sa teigneuse pugnacité et son sens profond de l'amitié dans des histoires qu'il n'a pas cherchées mais qui ne le lâchent plus.
    Quatre romans noirs réunis pour la première fois en un seul volume, pour en découvrir toute la cohérence et savourer le grand talent de Tonino Benacquista.

  • Antoine est un parasite professionnel. Il a trouvé, avec son acolyte Bertrand, le moyen de subsister en se retrouvant en première ligne de tous les cocktails parisiens qui fleurissent chaque soir dans la capitale. Au cours d'une de ces soirées, ils sont emmenés de force dans le bureau par l'organisateur de la fête qui leur propose un marché : Antoine disposera de quarante-huit heures pour retrouver un certain Jordan, individu dont ils utilisaient le nom pour s'incruster dans ces raouts mondains. Cet homme servira de monnaie d'échange pour que Bertrand recouvre sa liberté. «Les morsures de l'aube» a été adapté au cinéma par Antoine de Caunes, avec Guillaume Canet, Asia Argento, Gérard Lanvin.

  • Un homme tout juste sorti du coma qui reçoit de l'infirmière la transcription de ses secrets les plus enfouis, de son passé le plus perdu. Un jeune homme sur les traces d'un amour passé pour exaucer les dernières volontés de son oncle. Un type, un peu paumé, se souvient du temps où il savait arrêter la pluie. Un mari est prêt à tout pour rencontrer sa maîtresse malgré une femme maladivement jalouse. Un journaliste pense réaliser sa meilleure interview et conquérir la femme de sa vie en une soirée.

  • Homo erectus

    Tonino Benacquista

    'Pour certains, il s'agissait d'un rendez-vous réservé aux hommes, où il était question de femmes. D'autres, en mal de solidarité, y voyaient le dernier refuge des grands blessés d'une guerre éternelle. Pour tous, d'où qu'ils viennent et quoi qu'ils aient vécu, c'était avant tout le lieu où raconter son histoire.'

  • Un meurtrier anonyme, un poète vengeur, un parfumeur amoureux, un antiquaire combattant, un enfant silencieux, un milliardaire misanthrope.
    Les personnages de ces six histoires ont un point commun : leur vie intérieure est bien plus exaltante que leur vie quotidienne. Et leur part d'ombre n'est rien en comparaison de leur part lumineuse.
    Une vérité que l'on tait, un exploit que l'on cache, un passé inavouable. Lequel d'entre nous ne garde pas, enfouie au plus profond, sa gloire secrète?

  • «- Vous savez, on peut mêler l'histoire de la criminalité à celle de la peinture. Au début, on peignait comme on tue, à main tue. L'art brut, on pourrait dire... L'instinct avant la technique. Ensuite est intervenu l'outil, le bâton, le pinceau. Un beau jour, on s'est mis à peindre au couteau. Regardez le travail d'un Jack l'Éventreur... Et puis on a inventé le pistolet. Peindre au pistolet apportait quelque chose de définitif et radical. Et maintenant, à l'ère terroriste, on peint à la bombe, dans la ville, dans le métro. Le graffiti anonyme qui saute au coin de la rue...»

  • « Car tout était déjà en moi, enfoui. Quelque chose entre la tragédie grecque et la comédie à l'italienne. Une farce bouffonne au goût amer, un drame dont on se retient de rire. Ni une complainte, ni une leçon, ni une morale. Juste une ode à la déroute, un poème chantant la toute-puissance de l'absurdité face au bon sens... »

  • «Dans les trains de nuit, mon boulot, c'est le sommeil des autres.
    Mais quand il s'agit de veiller sur un dormeur que l'Europe s'arrache, quand les contrôleurs, les douaniers et les énervés du cran d'arrêt cherchent à me poinçonner, je regrette le doux temps de l'Orient-Express...
    Tout ce que je désire, c'est éviter de me faire descendre à la prochaine...»

  • Tout à l'ego

    Tonino Benacquista

    Comment se souvenir de ce que l'on faisait le 17 juillet 1994 à vingt-trois heures précises, même si c'est une question de vie ou de mort ?
    Comment rencontrer ouvertement sa maîtresse devant une épouse maladivement jalouse, sans que celle-ci s'en aperçoive ?
    Comment imaginer un plan infaillible pour ne pas appeler sa femme du prénom de sa maîtresse du moment ?
    Et comment diable se débrouiller pour que personne, et surtout pas l'unique réparateur du village, ne sache que l'on regarde des films X en cachette, quand la cassette se coince à l'intérieur du magnétoscope ?
    Les héros de ces dix nouvelles sont des personnages bien ordinaires, confrontés à des situations extraordinaires, et qui, de petites lâchetés en mensonges minables, vont se retrouver fatalement dans une position aussi intenable que réjouissante...

  • Pour son cinquantième anniversaire, Christian Grimault invite avec faste ses amis les plus proches : il s'adjoint même les services d'un aboyeur, chargé d'annoncer l'arrivée des invités à sa soirée, qu'il veut inoubliable. Et elle le sera : nul convive ne franchit son seuil, tous ayant mieux à faire. La foire aux vanités attendue se métamorphose alors en une fantasque nuit d'ivresse et de remise en question : Christian Grimault a réussi dans la vie, mais a-t-il réussi sa vie?

    Deux nouvelles caustiques et jubilatoires, par l'auteur de Malavita.

  • Marc est un gars qui a une histoire, de ces histoires qu'on ne raconte pas volontiers. Pour le dire autrement, Marc est un gars plus fermé qu'une serrure inviolable. Pour se relever - parce qu'il faut bien se remettre sur pied quand on survit à une catastrophe - il choisit de devenir serrurier. Ce nouveau métier lui donne l'occasion d'ouvrir pas mal de portes et de découvrir, par ce biais, les petites misères de ses congénères. Un jour, un client lui fait une drôle de demande qui va le faire renouer avec ce passé qu'il ne parvient pas à oublier...
    Aux commandes de ce roman noir, illustré, deux maîtres, Benacquista pour le scénario et Tardi pour le dessin.

  • Il suffit de prononcer le mot " colt " et l'on a changé de bord.
    Errer dans les rues avec un revolver en état de marche, c'est saisir la chance d'être un autre. immédiatement, dès le tout premier contact, des idées me sont venues à l'esprit, des choses auxquelles je n'avais jamais pensé. jamais.

    Une foire au crime, un chasseur de pizza, un balcon meurtrier, un violoncelle qu'on assassine et un van gogh gravé dans la peau sont autant de pièces d'un engrenage cynique et burlesque, un laminoir de l'innocence.
    Une machine à broyer les petites filles.

    Quinze nouvelles par l'auteur des morsures de l'aube.

  • "faites n'importe quoi, mais que ce soit le moins cher possible ".
    C'est la proposition que fait un producteur de télévision à quatre scénaristes prêts à tout pour travailler. même créer un feuilleton qui n'est pas destiné à être vu. il ne faut jamais proposer à des raconteurs d'histoires d'écrire tout ce qui leur passe par la tête. ils pourraient s'en donner à coeur joie.

  • Un contrat

    Tonino Benacquista

    Un psychanalyste, un patient : situation a priori banale.
    Ce qui l'est moins, c'est que le patient est chef de gang. D'où un léger renversement de situation : le psychanalyste, qui refuse d'abord de se charger de ce patient peu ordinaire, est saisi de frayeur devant ses menaces et doit s'exécuter. Mais comment mener une analyse le " couteau sous la gorge" ? Le "contrat" analytique sera-t-il plus fort que le " contrat " des tueurs ? Ce suspense trépidant aboutira à un dénouement parfaitement inattendu.

  • Malavita.
    Une famille d'Américains s'installe à Cholong-sur-Avre, en Normandie. Fred, le père, se prétend écrivain et prépare un livre sur le Débarquement. Maggie, la mère, est bénévole dans une association caritative et se surpasse dans la préparation des barbecues. Belle, la fille, fait honneur à son prénom. Warren enfin a su se rendre indispensable pour tout et auprès de tous. Une famille apparemment comme les autres, en somme. Une chose est sûre, s'ils emménagent dans votre quartier, fuyez sans vous retourner...

    Malavita encore.
    On y retrouve les quatre héros de Malavita, l'inénarrable famille Blake. Repenti de la mafia new-yorkaise, Blake, rebaptisé Wayne, a obtenu la protection du FBI, et s'est installé en France avec les siens sous la surveillance tatillonne d'un ange gardien légèrement dépressif. L'ancien gangster a trouvé dans l'inépuisable réservoir d'anecdotes de sa première vie la matière de quelques thrillers à succès. Tout se passerait pour le mieux si la cellule familiale n'était pas emportée dans la tourmente des remises en cause existentielles... Les enfants traversent une adolescence compliquée, l'épouse fidèle a décidé de s'émanciper, et l'auteur de best-sellers, soudain seul face à lui-même, est en proie aux affres de la création littéraire. Des problèmes ordinaires, somme toute, pour une famille qui ne l'est pas... Ils seront résolus de la façon la plus diabolique et la plus hilarante qui soit.

  • Quatre aventures d'un même personnage, Antoine. Parfois double romanesque de l'auteur, parfois pure fiction, souvent plus italien qu'il ne le voudrait, il balade son humour cinglant, sa teigneuse pugnacité et son sens profond de l'amitié dans des histoires qu'il n'a pas cherchées mais qui ne le lâchent plus.
    Quatre romans noirs réunis pour la première fois en un seul volume, pour en découvrir toute la cohérence et savourer le grand talent de Tonino Benacquista.

  • Relocated from New Jersey to France by the FBI's witness protection program, ex-goodfella Giovanni Manzoni, who has a $2 million bounty on his head, tries to lay low, but he and his raucous Italian family can't help attracting attention wherever they go. Original.

empty